Archie Comics, c’est cet éditeur de comics pour enfants qui propose depuis 1939 des histoires gentilles pour les adolescents, vendus surtout en caisse des supermarchés américains, restant figé dans une époque, sans que les personnages ne grandissent ni évoluent (sauf depuis l’introduction d’un personnage homosexuel depuis quelques années, une vraie révolution). Archie, c’est un peu le Tintin Américain, à la fois désuet, candide et fourré à la nostalgie. Ses histoires tournent autour de ses amours, et du choix qu’il doit faire entre Betty ou Veronica. Bref c’est culte.

Normalement ça ressemble à ça :

Le pari fou de l’éditeur, c’est d’avoir sorti une version zombie de cette série, et de sortir du stylé figé et historique de la série. En confiant cette nouvelle série à Francesco Francavilla et Roberto Aguirre-Sacasa, Archie prend un virage à 180° et nous offre un vrai comics d’horreur magnifiquement produit et d’un coup tout à fait indispensable.

Afterlife with Archie, c’est tout ce qu’on aime dans les comics d’horreur et de monstres : une ambiance, du suspense, une bonne histoire et des pages somptueuses.

Vous n’aviez jamais acheté un Archie Comics, c’est le moment de passer le cap !

Le 1er relié de cette série régulière est proposé à moins de 12€ (160 pages) :

Sur Book Depository :

Découvrez Afterlife with Archie tome 1

Découvrez Afterlife with Archie tome 2

Sur Amazon :

Découvrez Afterlife with Archie tome 1

Découvrez Afterlife with Archie tome 2